manhattan en noir et blancMiami beachNew York monument valley

Faire du camping aux Etats-Unis! Les choses à savoir…

By Permalink

Hello les USFriends! Aujourd’hui on va parler camping!

Le camping est très plébiscité par les Américains. Ils adooorent camper et se ressourcer en famille ou entre amis durant leurs quelques vacances ou même le temps d’un week-end!

Les plus jeunes plantent leurs tentes et se font griller des chamallows au feu de bois, quand les retraités achètent un énorme camping-car qui ressemble à une vraie maison sur roues et sillonnent leur pays!

Quant à nous, vacanciers, choisir ce mode d’hébergement quand on voyage aux Etats-Unis peut être un vrai plus. Que vous cherchiez le contact avec la nature ou à faire quelques économies, le camping peut avoir des réels avantages! De plus, cela peut vous permettre plus de fantaisie, vous plantez votre tente au gré de votre road-trip. Cependant, pour vous aider à savoir comment vous y prendre,  j’ai préparé ce petit guide…

A savoir: aux USA, un camping se dit « campground ».

 

Etape 1: Connaître les différents types de campings

On commence par le commencement, c’est à dire on détermine son budget moyen et le niveau de confort souhaité.

En fonction de ça, on choisit selon les 4 grands types de campings:

 

  • Les campings des parcs nationaux (National Park):

Ces campings sont gérés par les parcs eux-mêmes. Ces derniers sont à privilégiés si vous souhaitez faire la visite d’un parc et dormir sur place. Certains sont tellement grands qu’il n’est pas inutile de dormir sur les lieux. Et puis se réveiller au cœur du parc Yosemite ou du Grand Canyon, il y a pire nan?

Avantage numéro 1: Vous êtes pas loin de votre lieu de visite, donc pas besoin de prendre la voiture et de se taper une demi-heure de marche pour arriver au parc national.
Avantage numéro 2: Les vues sont imprenables et l’environnement dans ces parcs est généralement splendide.
Ces derniers font souvent partie des plus beaux campements des Etats-Unis.

Le confort: Il peut vraiment varier d’un camping d’un parc national à l’autre, alors que soi-disant vous êtes dans le même type de camping.
Dans un, vous aurez du confort ++ (du moins pour un camping), avec wifi, supérette, toilettes à proximité, douches, lave-linges… Pour d’autres, c’est beaucoup plus sommaire, par exemple pour les toilettes, il va falloir vous mettre aux toilettes sèches! Et on oublie le wifi et le lave-linge…

camping sauvage usa

Pour qui? Les visiteurs du parc national, petit budget

A quel prix? Entre 0 et 30 dollars. Certains parcs très demandés peuvent aller jusqu’à une bonne quarantaine de dollars.

 

  • Les campings dans un State Park ou State Forest

Ces campings sont assez semblables aux campings d’un National Park. Pour être exact, je situerais ce type de camping entre un camping de National Park et un camping privé.
Il ressemble à un camping d’un National Park, premièrement par rapport au prix, ces derniers sont relativement peu chers. Deuxièmement, par rapport à l’emplacement privilégié en plein cœur de la nature et l’accès direct à votre lieu de visite (en général si vous campez dans un State Park, ce que vous voulez le visiter, ce n’est pas juste une étape pour dormir).

Cependant sur autre point, les campings d’un State Park ou State Forest s’apparentent plus à un camping privé… Je parle du confort. Généralement on y trouve tout le confort necéssaire de la vie moderne, au-delà de sa petite tente.
Autre avantage, il y a souvent moins de monde, ce qui laisse plus de chances de trouver de la place! Hors vacances scolaires évidemment…

forest pak camping

Dormir en pleine forêt… magnifique!

Pour qui? Les visiteurs du parc d’Etat ou de la forêt d’Etat, les petits budgets, ceux qui aiment avoir plus d’espace…

A quel prix? De quelques malheureux dollars à environ 4o dollars pour les plus chers.

 

  • Le camping sauvage, autrement dit en américain, le « backcountry camping »

Ce type de camping est en réalité une sous-catégorie des « campings des parcs ».
Le camping sauvage est normalement interdit sauf… dans certains parcs nationaux, d’états ou forêts.
Soit on vous attribue un emplacement avec un numéro, soit vous êtes libre de choisir l’emplacement de votre campement tout en respectant une zone délimitée.

Le confort: Plus que basique, on appelle pas ça du camping sauvage pour rien! En gros, c’est à vous de vous débrouiller pour tout.

Règle d’or: Respecter la nature!

camping sauvage usa

Pour qui? Les amoureux de la nature, budget serré, les adeptes du « retour aux sources »

A quel prix? Vous payez le prix de votre permis. Parfois il est gratuit, sinon la plupart du temps vous payerez entre 7 et 15 dollars.

 

  • Les camping privés

Les campings privés sont un peu plus chers que les autres. A privilégier donc si vous avez un peu plus de budget et que vous désirez un peu plus de confort. En moyenne, vous payerez l’équivalent d’une nuit dans un motel « cheap » mais aurez l’avantage de dormir au milieu de la nature!

Ces derniers ne se situent pas dans les parcs nationaux. Généralement ce n’est pas le but de votre visite quand vous réservez dans ce type de camping. Si c’est juste un arrêt pour dormir lors de votre road-trip, le camping privé peut s’avérer un choix approprié!
Ils sont souvent proches des villes, ce qui peut être pratique dans certains cas.

A savoir aussi que les emplacements sont plus petits.

Pour qui? Ceux qui désirent un meilleur confort, ceux qui cherche une étape près des villes…

A quel prix? Entre 30 et 50 dollars. Si vous possédez le pass America the Beautiful, des réductions sont appliquées dans les campings privés KOA.

 

Etape 2: Faire sa réservation

  • Pour sa réservation dans les parcs nationaux:

Il est possible de réserver à l’avance dans les campings des parcs nationaux. J’ai envie de vous dire, c’est même conseillé puisque ces campings sont excessivement demandés!
Il est possible de réserver jusqu’à 6 mois à l’avance. Je vous conseille donc de vous y mettre le plus tôt possible…

      • Pour réserver en ligne, rdv sur le site Recreation.gov, site officiel américain des activités de plein air.
        Pour faire sa réservation sur le site, c’est très simple: Rentrer le nom de votre camping si vous le connaissez déjà ou rentrer simplement le lieu où vous recherchez un camping. A gauche, dans Category, sélectionné Campgrounds. Sélectionner le camp de votre choix et faites Check Availability pour vérifier les disponibilités. Entrer vos dates et faites votre résa si un emplacement est libre.
      • Dans d’autres parcs nationaux, la réservation n’est pas possible. Vous pouvez donc tenter de vous rendre directement dans le parc désiré, mais vous n’avez la garantie de trouver un emplacement. En effet, le premier arrivé est donc le premier servi! Sachez par exemple que le parc Yellowstone marche sur ce principe.

Dans ce dernier cas où vous n’avez pas de résa, pensez à arriver tôt, ainsi vous serez sûrement parmi les premiers.
Pour résumé, vous allez d’abord au camping du parc pour réserver votre emplacement et seulement ensuite vous partez en visite.

 

  • Pour faire sa réservation dans un State Park ou State Forest:

Même chose, dans certains cas la réservation est possible, dans d’autres non. La seule différence concerne les réservations. Ces dernières s’avèrent souvent moins nécessaires vu qu’on a davantage de chances d’y trouver une place. Néanmoins, si vous êtres très prévoyant ou même que l’on est en haute saison, la réservation peut être utile.

vwbus-2450216_1280

J’adore ce camping-car à la Scooby-Doo baba cool

 

  • Pour faire sa réservation pour du camping sauvage:

Pour du camping sauvage autrement dit, du backcountry camping, il faut absolument demander un permis que l’on appelle backcountry permit.
Vous pouvez le demander directement à un ranger au Visitor Center ou au Backcountry Information Center de votre parc, généralement avant 16-17 heures. L’un où l’autre se trouve souvent à l’entrée du parc.

grand canyon backcountry information center

Voici le Backcountry Information Center que se trouve au Sud du Grand Canyon. Vous pouvez d’ailleurs faire la demande d’autres permis dans ces bureaux, car certaines activités de plein air requièrent aussi ce même genre de permis (Flickr//Grand Canyon Naional Park).

 

Vous avez aussi la possibilité de vérifier auparavant en ligne, sur le site officiel américain des parcs nationaux, le U.S. National Park Service. Après avoir sélectionné votre parc, cliqué sur la section Reserve qui vous donnera les informations nécessaires pour l’obtention de votre permis.

 

  • Pour faire sa réservation dans un camping privé:

Il existe une grande chaîne de campings privés aux Etats-Unis, KOA. Ce dernier est réservable à l’avance sur son site.
Si vous n’avez la possibilité de réserver avant, pas de panique, ces campings ont généralement des places libres. Mais c’est toujours la même histoire en haute saison, la dernière minute est moins recommandée!

Si vous n’optez pas forcément pour un camping KOA, le site Go Camping America est le site de référence pour les campings privés. Ce site vous aidera à trouver votre camping privé idéal.

camping privé oregon usaUn camping privé dans l’Oregon, le Eagleview Campground (Flickr//Bureau of Land Management Oregon and Washington)

 

Je n’ai pas de réservation, auprès de qui effectuer mon paiement?

Dans toutes ces sortes de parcs, deux cas de figures peuvent alors se présenter à vous…

      • Cas numéro 1: Le gardien ou une personne est présente à l’accueil du camping. Super, faites la réservation auprès de cette personne!
      • Cas numéro 2:… qui peut en inquiéter certains: Il n’y a personne! Zut j’ai loupé le coche, je ne peux plus réserver! Mais nooooon, ils ne vont pas vous laisser comme ça quand-même! Même s’il n’y a personne, vous pouvez payer tout
        seul

        Je m’explique: une boîte et des enveloppes sont mises à votre disposition pour que vous puissiez introduire votre paiement directement dans l’urne. Oui je sais, c’est un peu étonnant nan? En gros, on nous confiance! Et on part du principe que nous sommes honnêtes! Aux Etats-Unis, cela n’a rien d’étrange.

Vous trouverez aussi peut-être un bordereau, notez-y le numéro de l’emplacement choisi et les autres infos demandées. Joignez-le à votre enveloppe.
Si vous ne trouvez pas de bordereau, revenez le lendemain matin pour indiquer le numéro de votre emplacement.

 

Etape 3: Savoir comment ça se passe une fois à l’intérieur du camp

Une fois installé, vous aurez à vous préoccupez de 2,3 choses: la douche, le bois et parfois même…. les ours!

      1. Pour la douche: Parfois elle est comprise dans le prix mais pas toujours! Dans ce cas, l’accès à la douche est payante. Compter quelques euros pour pouvoir prendre une douche chaude, rarement plus de 6 dollars.
        Autre cas de figure, le camping n’a pas de douche… dans ce cas, utiliser les douches (payantes) d’un hôtel du parc.
      2.  

      3. Pour le bois: Il y a des règles à respecter, comme ne pas ramasser le bois n’importe où dans le camping.
        Tu peux acheter du petit bois dans la plupart des magasins locaux, stations-service… Parfois aussi, on en trouve le long des routes aux abords des parcs nationaux. Dans ce cas, vous payez cash dans une petite urne.
        Oui, personne n’est là pour vérifier, on vous fait confiance.
        Sachez tout de même que les rangers du parc tournent régulièrement et que vous risquez donc de vous faire attraper si vous ne payez pas…
      4.  

      5. On passe aux petits nounours: Au camping on est dans le nature et dans certains coins des Etats-Unis,, les ours sont présents.
        Normalement, ils ne s’approchent pas de l’homme, mais les ours sont de gros gourmands et ont un super flair alors mieux vaut ne pas laisser de nourriture dans votre tente! C’est pourquoi vous devez mettre votre nourriture dans des coffres anti-ours ou dans votre voiture! De manière générale, mettez-y tout ce qui peut sentir (parfum….)

coffre anti-ours parc YellowstoneExemple d’un coffre anti-ours dans un campement du parc Yellowstone (Flickr//Yellowstone National Park)

 

Le petit lexique du campeur

Lors de votre réservation, vous rencontrerez peut-être quelques problèmes avec le vocabulaire américain du camping. Alors voici quelque chose qui pourrait vous aider:

      • Tent only: Emplacement pour une ou deux tentes et une voiture
      • Walk-In: Même chose, sauf que votre place de parking est située assez loin de votre emplacement de tente(s)
      • RV: RV signifie Recreational Vehicule, ce sont des camping-cars

motorhome-1827832_1280

      • Pour les emplacements RV, on vous proposera: RV Non-Electric. Un emplacement pour un camping-car seul, sans raccordement électrique
      • Standard Non-Electric: Même chose, avec de la place pour une ou deux tentes de plus
      • Full HookUp: Emplacement pour un camping-car avec tout le nécessaire, raccordement électrique, eau…
      •  

Pensez à la météo!

Cela peut paraître logique mais beaucoup n’y pense pas!

Pensez à consulter la météo pour adapter vos vêtements évidemment.
Dans le cas où vous n’avez pas réservé à l’avance, vous n’aurez pas à regretter votre réservation. Ca serait dommage de vous retrouver à dormir dans votre tente sous une pluie battante!

Sachez que même dans les parcs de l’Ouest, où l’on a tendance à penser qu’il fait toujours chaud… Méfiez-vous! Les nuits y sont fraîches, même en été. Pensez donc à prendre des duvets bien chauds!
Au pire, faites un petit feu de camp pour vous réchauffer…

feu de camp bonfire camping usa

 

Acheter ou emmener son équipement?

Personnellement, je trouve que dans tous les cas, c’est pas hyper pratique de voyager en avion avec sa tente et tout le tintouin… mais bon si vous avez déjà le matériel ou que vous comptez l’acheter plus tard, pourquoi pas! Ca peut valoir le coup de payer un ou deux bagages supplémentaires. Faites votre petit calcul!

Je préfère prendre quelques trucs de base dans ma valise et acheter le reste sur place, histoire de pas trop m’encombrer!

Pour acheter le matériel dont vous avez besoin, la chaîne de magasins la plus répandue des USA est REI. Un peu dans le genre d’un Decathlon de chez nous.

magasin de camping REI

On y trouve le nécessaire du campeur, magasin REI (Flickr//Bytemarks)

 

Option que je trouve intéressante: Louer du matériel sur place! Les magasins REI propose aussi ce service, tout comme certains clubs de camping (il faut donc être membre).

A savoir que ces fameux clubs sont surtout destinés aux camping-cars! Mais si vous comptez en louer un, pourquoi pas!

      • Les deux clubs les plus réputés des Etats-Unis sont le Good Sam Club et le Passport America. Ils vous permettent d’avoir des réductions pour les campings (jusqu’à 50% chez Passeport America), des réducs pour l’essence, une assistance en cas de problèmes et d’autres services….
        Contre une adhésion qui dépasse rarement 50 dollars par an, vous pouvez bénéficier de ses avantages. A vous de voir si l’adhésion vaut le coup!
      •  

Un autre site utile pour les campeurs

Quand on est campeur, cela signifie généralement que l’on aime aussi les activités de plein air.

Zion parc dans l'Utah

Un site que j’aime beaucoup et qui répertorie tout ça de façon simple et intuitive est le site The Outbound Collective.
En fonction de l’état ou du lieu sélectionné, il vous donne toutes les activités outdoors que vous pouvez faire dans le coin comme le surf, le kayak, la pêche, la randonné et bien sûr le camping! Pour une randonné par exemple, il vous guide en vous indiquant son niveau, la meilleure saison pour l’exécuter, bref toutes les infos dont vous avez besoin…
Une mine d’or pour les amoureux de la nature!

 

N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter!

0 Comments

Laissez-moi un petit commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


/Mentions légales et politique de confidentialité