manhattan en noir et blancMiami beachNew York monument valley

Escapade à la Nouvelle-Orléans!

 

Lors d’un de mes road trips dans le Sud des Etats-Unis, un arrêt que tout le monde voulait faire, c’est bien entendu… la Nouvelle-Orléans! La Nouvelle-Orléans, c’est une ville typique du Sud, une personnalité un peu à part du reste du pays, une ville qui dégage un certain charme, avec ce « je ne sais quoi » comme dirait les Américains qui aiment bien placer des petites expressions françaises! Les Américains apprécient les Français de façon générale, où que vous soyez aux Etats-Unis… A la Nouvelle-Orléans, ils nous aiment encore plus! On est venu me voir plusieurs fois, rien que parce que je parlais Français…
Il faut dire qu’historiquement, cette ville a subi une grande influence française. Certains habitants tiennent encore à garder ces diverses influences ( française, créole, caribéenne…) qui donne ce petit supplément d’âme à la ville.

 

Mes premières impressions de la ville

Pour être honnête, la première fois que je suis arrivée dans la ville, je n’ai pas été tout de suite transcendée. Ma première impression en pénétrant dans le Quartier Français, vers Bourbon Street, a été un impression d’un quartier vieillot aux rues quelques peu délabrées

nouvelle orleans balcons

 

Et on se rend très vite compte, en parcourant la ville, des inégalités de la population. Je suis passée de quelques minutes en voiture d’un quartier très pauvre à un quartier riche avec ses belles maisons coloniales et ses anciennes maisons de maître. Il faut savoir qu’une partie assez importante de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.
L’ouragan Katrina, en 2005, n’a pas vraiment aidé à arranger les choses… Beaucoup ne possèdent donc pas des grandes richesses sauf en ce qui concerne la chaleur et le sourire des gens! Alors c’est peut-être ça, le secret de la Nouvelle-Orléans… des personnes qui n’ont pas grand chose mais qui savent donner beaucoup…

Pour résumé, je n’ai donc pas eu le coup de foudre immédiat avec cette ville, mais le charme a opéré avec le temps, au fur et à mesure des découvertes, en s’intéressant à la culture de cet endroit ainsi qu’à son histoire.

 

Le charme opère

On a donc commencé notre visite par l’incontournable Vieux Carré, précisément Bourbon Street, et comme vous l’avez sans doute compris, ce n’est pas cette rue qui m’a le plus séduite… Puis vient l’heure de faire une pause pour manger, c’était l’heure du déj et nos estomacs commençaient à creuser…
On décide de s’arrêter dans un resto, le Cajun Cabin. Il fallait absolument goûter de la cuisine cajun, et là, pas besoin de tergiverser, tout est dans le nom du restaurant, il serve de la cuisine cajun. Je dois avouer qu’on s’est aussi laissé séduire par la déco, ambiance cabane dans les marécages. On trouvait les classiques de la cuisine cajun, comme de l’alligator frit… J’ai pris du gumbo et les autres du jambalaya sous différentes variétés. Je vous aurais bien donné l’adresse mais apparemment le restaurant a fermé. Quel dommage!

 

bourbon street panneau

 

En sortant, on sillonne les autres rues du quartier, on rentre dans les divers magasins, même des magasins vaudou (la Nouvelle-Orléans, ville des sorcières et des fantômes, boo!), des magasins souvenirs où les masques de mardi gras sont rois!

Plus on se promène, plus on tombe sur de charmantes ruelles et les rues sont bordées de ses maisons aux magnifiques balcons en fer forgé. Ces balcons sont l’image de marque de New Orleans, cela donne tout son cachet à la ville.

nouvelle orleans ruelle

nouvelle orleans balcons

Jackson Square, le point central du quartier

On passe devant une belle cathédrale, qui pour moi fait un peu château de princesse, la Cathédrale Saint-Louis. Elle se situe face à Jackson Square, une place stratégique du quartier. Déjà la place en elle-même est toujours remplie d’artistes, ce jour-là, des danseurs hip-hop enseignaient à des enfants.
En face, la fameuse cathédrale et des calèches au style très Vieux-Sud. De l’autre côte de la place, le Café du Monde, si vous n’êtes pas allé dans ce temple sacré du beignet lors de votre passage dans la ville, vous n’avez pas goûté à la Nouvelle-Orléans. Que vous aimiez ou pas, c’est le passage obligé!

Café du Monde: 800 Decatur Street, New Orléans – Prix: $ –

cathédrale saint louis

 

Pour digérer cette razzia de beignets, une petite balade sur les bords du Mississippi, à 2 minutes à pied. Un vieux monsieur joue du jazz avec son saxophonele Mississippi, le Jazz, oui on est bien à la Nouvelle-Orléans! La musique est très présente dans cette ville. On peut croiser des artistes à chaque coin de rue et les clubs de jazz ne manquent pas, particulièrement dans Frenchmen Street.

café du mondejazzman louisiane

Visite d’un cimetière

Ah oui, ne quittez pas le Quartier Français avant d’avoir visité le plus vieux cimetière de la ville, le cimetière Saint-Louis No.1. C’est vrai que ça paraît bizarre comme recommandation! Mais en Louisiane, ça fait partie de la culture, précisément de la culture vaudou.
Une certaine partie de la population (souvent des afro-américains), croit toujours en ces rites et certains les pratiquent encore, parfois même au détour d’une tombe dans un cimetière. Voilà pourquoi il est intéressant d’y faire un tour et de prendre un guide (il y va aussi de votre sécurité). On vous y expliquera les légendes vaudou en immersion direct.
Chose particulière à la Nouvelle-Orléans, les morts ne peuvent pas être littéralement enterrés. La ville se situant au-dessous du niveau de la mer, cela serait problématique en cas d’inondation. Les tombes y sont alors des cryptes surélevées.

Cimetière Saint-Louis No.1: 425 Basin Street, New Orleans (Prix: à partir de 9 dollars par personne pour un tour guidé d’une heure)

saint louis cimetièreFlickr// Jennifer Williams

Garden District

Avant de reprendre la route, on passe en voiture par Garden District. Ce quartier tranquille abrite les plus belles maisons coloniales et victoriennes typiques de Louisiane, où des riches propriétaires de plantations logeaient autrefois.
Sans oublier, les grands et majestueux arbres qui accentuent la beauté des lieux. Les chênes sont centenaires et ces arbres où pendent de la mousse… la mousse espagnole, sont tellement « Old South ».
Plusieurs choix s’offrent à vous pour parcourir ce quartier, à pied, en voiture, en vélo ou bien en street car (le tramway de la ville qui me fait un peu penser au cable car de San Francisco).

garden districtFlickr// Agathe

steet car nouvelle orléans

La Nouvelle-Orléans n’est pas juste une ville qui se visite mais qui se vit, ainsi elle laissera percevoir ses charmes et ses envoûtements…

Et vous, comment percevez-vous la Nouvelle-Orléans?

0 Comments

Laissez-moi un petit commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


/Mentions légales et politique de confidentialité